Le Witches’ Cottage et George Pickingill

par Fred Lamond

version française Tof

Le Witches’ Cottage utilisé lors des réunions sorcières au Five Acres Club était à l'origine implanté à Barnet au nord de Londres (un des terminus de la ligne nord du métro) et était connu localement sous le « witches' cottage ». Cela intriguait Gerald Gardner et il en fit l’acquisition à la fin des années 1940. Ensuite, il l’a fait démonter puis remonter sur son terrain du Five Acres Club.

Il y régnait sans conteste une atmosphère magique, il est fort possible qu’on y ait pratiqué de la magie avant que Gerald n’en fasse l’acquisition.

De son côté, George Pickingill vivait à Canewdon, Essex. Le witches’ cottage ne peut donc pas avoir été celui de George Pickingill. Mais Gerald Gardner avait une imagination débordante et une propension à inventer certaines choses ; donc je ne mettrais pas ma main à couper qu’il n’ait pas dit à Cecil Williamson que c'était le cottage de George Pickingill. Après tout, il a bien dit à la presse que Doreen Valiente puis plus tard que Dayonis venaient de familles sorcières héréditaires. Mais Cecil Williamson avait aussi beaucoup d’imagination, qui sait ce que Gerald lui a réellement raconté ?

Fred Lamond est l'auteur entre autre de Fifty Years of Wicca et Religion sans dogme. 

Retour