Deuxième et troisième Degré, un mariage et un coven

par Patricia Crowther

version française Tof

 

Un jour, Gerald m’a informée que Arnold et moi serions élevés à un degré initiatique supérieur. Nous avons reçu ce second degré chez Gerald Gardner le 11 octobre 1961 et le troisième le 14 octobre 1961 (c'est-à-dire le jour de mon anniversaire, mais il ne s’agissait que d’une coïncidence). Gerald est allé chez un orfèvre de Sheffield et lui a acheté un morceau d’argent. Avec ça il a fabriqué pour moi un de ses, maintenant célèbres, bracelets magiques ainsi qu’une couronne enjolivée d’un croissant de lune. De tels objets sont maintenant très courants chez les sorcières mais comme le disait Gerald Gardner, autrefois, seuls le pendentif et la jarretière étaient la marque traditionnelle des femmes sorcières.

Gerald Gardner aimait beaucoup faire des bijoux et leur donnait souvent une certaine force magique lorsqu’il les fabriquait. Il a certainement fabriqué de nombreux magnifiques bijoux à son époque.

Gerald Gardner a célébré pour nous une cérémonie spéciale et m’a couronnée « Reine du Sabbat », un ancien titre Sorcier.

Le lendemain, un journaliste est passé nous voir et a demandé à faire une photo, nous avons donc posé en vêtements de tous les jours, Gerald tenait la couronne au-dessus de ma tête. Plus tard, cette photo fut la preuve que cette cérémonie avait bien eu lieu.

Cette année-là à Samhain, une journaliste a demandé à nous interviewer et nous a demandé si nous aimerions rencontrer plus de gens avec les mêmes intérêts que nous. J’ai dit que oui et le lendemain le Sheffield Star titrait « Les Sorcières cherchent des recrues pour leur coven » - exactement le contraire de ce que je lui avais dit sur la Sorcellerie qui ne cherche pas à convertir.

Peu après des gens étaient à notre porte ou nous téléphonaient, tous pour demander à faire partie du coven. Nous avons parlé avec toutes les personnes qui semblaient intéressantes et nous avons initié notre premier novice, Alan Wharton. Alan était non seulement heureux qu’on sache qu’il était sorcière mais en plus il était fier d’être le premier membre du Sheffield Coven. Peu après il fut suivi par un autre homme, Vince Davinson. Alan était Verseau, Vince Gémeau, Arnold et moi, Balance. Trois signes qui vont bien ensemble. C’est ainsi, totalement par accident comme je dis toujours, que s’est formé le Sheffield coven, sans que nous ayons cherché à le mettre sur pied.

 

 

Retour

 

 

 

 

 

 

 

wicca