Il avait de l’humour !

par Patricia Crowther version française Tof

 

Une fois Gerald Gardner nous a emmenés à Douglas (la capitale de l’Ile de Man). Comme la voiture qui venait nous chercher arrivait, et que le temps était à la pluie, il a pris un pardessus derrière la porte juste avant de sortir.

Quand nous nous sommes promenés dans les rues de Douglas, Arnold commença à pouffer. Lorsque je lui  demandais ce qu’il trouvait de si drôle il me dit : «  jette donc un coup d’œil au pardessus de Gerald ». Il avait une déchirure à l’arrière et l’accroc pendait et flottait au vent ! Gerald s’est exclamé : « Bon sang ! J’ai pris le mauvais pardessus. J’avais demandé à mme Jones de le jeter mais elle a du oublier ».  Mais ça ne le dérangeait pas plus que cela. Il se trouvait que je portais ce jour là une tenue très élégante et Arnold a dit : « Les gens vont faire des remarques, ils vont dire : Regardez cette femme, elle s’est faite toute belle et son grand père est en haillons ! »

Gerald Gardner nous a emmenés dans les échoppes des forgerons et des quincailliers pour faire quelques emplettes. Il m’a aussi acheté un cadeau d’anniversaire, en l’occurrence deux paires de chaussures. Il nous fut difficile de rester sérieux lorsque les vendeuses ont remarqué la déchirure dans le manteau de Gerald ! Nous avons ensuite emmené Gerald dans le petit cinéma de Castletown pour voir « l’Adorable Voisine » (Bell, Book and Candle) mais il s’est endormi pendant le film, tout comme il l’avait fait à Londres lorsqu’il nous avait accompagnés au Planétarium !

Il avait un grand sens de l’humour, et un jour alors que je lui demandais s’il savait combien il avait de livres et m’a regardée et m’a répondu : « Non, ma chère. Mais je sais lorsqu’il en manque un ! » Il était aussi amusant au téléphone. Il pouvait dire « Oui, oui » de temps en temps, puis en reposant le combiné « Que je sois damné si je sais de qui il s’agissait – je ne pouvais entendre un traître mot. »

Notre ami nous a parlé d’un vieux gentleman qui était venu sur l’Ile. Il ne le connaissait qu’à peine mais il l’avait tout de même invité à dîner. L’invité a parlé toute la soirée à Gerald de ses ancêtres. Il était parent de tel comte et son arrière-grand-père était Chevalier de l’Ordre de la Jarretière. Il a continué sur sa lancée jusqu’à la fin du repas où il a demandé à Gerald de lui parler à son tour de ses ancêtres. A-t-il un arbre généalogique prestigieux ? Gerald but une gorgée, a regardé l’homme droit dans les yeux et a dit très calmement : « bien vous savez, Adam était l’un de mes ancêtres ! »

 

Retour

 

 

 

 

 

 

 

wicca