Initiation vs Dédication

par Patricia Crowther version française Véro

Livrer les arcanes du savoir magique au tout venant, qui bien souvent est très ignorant dans ce domaine, est, à mon avis, très irresponsable. La plupart des systèmes magiques peuvent être dangereux s’ils sont mal utilisés, et c’est l’une des raisons essentielles du secret. Pour la plupart des responsables de l’Art, la protection à l’égard des « non illuminés » est considérée comme étant aussi importante que de protéger les rites magiques eux-mêmes.

Il y a certaines questions très sérieuses qui ressortent de la sorcellerie. L’une des plus importantes concerne la bénédiction donnée lors de l’initiation et, plus tard, le passage de pouvoir, car ce sont là des choses que ne peuvent faire les sorcières auto initiées, même si elles sont de bonne foi. C’est ce lien vital, qui a traversé les âges d’homme à femme et de femme à homme, qui donne sa puissance au rite –l’initiation- et lui confère sa nécessaire sainteté. C’est quelque chose qui ne tient pas au monde réel, une qualité mystique qui est créée et amenée dans un être à travers l’ordination (en d’autres mots, par le biais d’un prêtre ou d’une prêtresse régulièrement consacrés). Ainsi transférée cette bénédiction va ensuite trouver sa pleine expression par la conduite et les actions de celui qui l’a reçue, qui à présent a bel et bien ses deux pieds sur la voie.

 

retour

 

 

 

 

 

 

 

 

wicca